Archives par étiquette : World War I

Verdun en zone rouge

La bataille de Verdun a été un des tournants de la Première Guerre Mondiale, 10 mois de combats extrêmement durs (de février à décembre 1916) lui ont valu le surnom d’ « enfer de Verdun ». Plus de 300 000 soldats français et allemands y ont été tués, autant ont été blessés ou déclarés disparus.
Près d’un siècle plus tard, une simple promenade permet de comprendre à quel point la région est encore marquée par les combats. La forêt domaniale de Verdun est une forêt jeune. Les arbres ont été replantés à partir de 1927, après dix ans de désobusage et de terrassement. Les sols avaient été tellement retournés par l’artillerie qu’il n’en restait plus qu’un paysage lunaire.
Tranchées, forts, cimetières se mêlent dans un secteur où seuls la sylviculture et le le tourisme de mémoire sont autorisés. On appelle ce secteur la « zone rouge ». Elle est devenue l’un des sites les plus emblématiques de la Première Guerre Mondiale.

Forêt de Verdun près de Fleury-Devant-Douaumont.


Cimetière national devant l’ossuaire de Douaumont.


Fort de Vaux.

Meuse-Argonne

Cimetière américain de Romagne-sous-Montfaucon (Lorraine).


La France concéda la libre disposition à perpétuité de ce terrain de 53 hectares aux Etats-Unis. 14 246 américains ayant combattu lors de la Première Guerre mondiale y sont enterrés, la plupart étant morts lors de l’offensive Meuse-Argonne en 1918.Ce cimetière est celui où réside le plus grand nombre de militaires américains décédés en Europe. Il peut être visité en permanence et impressionne par son entretien irréprochable.

Cimetière américain de Romagne-sous-Montfaucon

Le dernier combat

Alors que les pourparlers d’armistice se déroulent à Rethondes, la 163ème division commandée par le général Boichut reçoit l’ordre de franchir la Meuse le soir du 9 novembre 1918 dans la région de Dom-le-Mesnil et de Vrigne-Meuse. Les combats s’achèvent le 11 novembre 1918 à 11 heures du matin. Une centaine de soldats français sont morts dans cette ultime offensive.

Barrage par lequel les hommes du 415ème régiment ont traversé la Meuse.