Archives par étiquette : Métier

Lunettes Sensee, made in France

Marc Simoncini (52 ans), le créateur du site de rencontres Meetic, a de la suite dans les idées. Excédé par les tarifs appliqués par les professionnels de l’optique – 200 euros en moyenne pour une monture –, il décide en 2011 de créer Sensee et revend des paires de lunettes à prix mini sur Internet.
Après quatre années peu concluantes, le fondateur revoit sa copie. En novembre 2015, il se lance dans la fabrication, en France, de modèles propres à la marque, disponibles sur Internet. Nouveauté : les Sensee sont aussi vendues dans deux boutiques, l’une à Paris, l’autre à Marseille. Au prix unique de 49 euros ! Sa méthode : supprimer les intermédiaires, simplifier la distribution, réduire ses marges et fabriquer en France. C’est à Oyonnax (Ain), capitale de la lunette, que se trouve l’atelier de fabrication.

Thyra-Fiordalice Eschasseriaux, 40 ans, assure la partie créative. Après une formation de modiste, la directrice artistique dessine des chapeaux pendant plusieurs années, avant de travailler sur les montures de marques comme Michel Klein. « Les chapeaux et les lunettes sont deux types d’accessoires pour le visage, qui doivent être adaptés et confortables. Les lunettes sont comme des sculptures, il faut trouver la bonne harmonie », confie la créatrice. Pour Sensee, le brief est simple : dessiner des modèles intemporels déclinés en six familles dont, par exemple, les Classiques, les Papillons ou encore les Pilotes. Plusieurs fois par mois, la directrice artistique se rend à Oyonnax pour finaliser ses modèles avec les artisans. Suite

Texte. Airy Aubry pour Le Parisien Magazine.

Le fuseau remonte la pente

Créée en 1952, Fusalp, la marque savoyarde de vêtements de ski haut de gamme, s’est relancée sous l’impulsion de sa nouvelle directrice artistique, Mathilde Lacoste.

C’est dans un showroom flambant neuf du 10e arrondissement parisien que Mathilde Lacoste, 46 ans, planche sur le renouveau des lignes Fusalp consacrées au ski. Avec son mari Philippe, l’un des héritiers de la célèbre marque au crocodile, ils cèdent en 2012 leurs parts de la société Lacoste au groupe suisse Maus Frères. « Après vingt ans en tant que responsable du développement, je souhaitais trouver, avec mon mari, une marque française à relancer. Après quelques mois de recherche, Fusalp est devenu une évidence. » En 2014, le couple rachète la maison. Depuis, tous deux travaillent à sa renaissance. Suite

Texte. Airy Aubry pour Le Parisien Magazine.

Clément Chabin, ferronnier d’art

Atelier de ferronnerie d’art de Clément Chabin à Dun-sur-Auron (Cher). Le fer forgé est une tradition familiale depuis 1929 dans la famille Chabin. L’arrière grand-père de Clément, Alphonse Chabin, achète alors la forge. Les activités principales de l’entreprise sont la maréchalerie et les travaux de forge de l’époque. Marcel Chabin, le grand-père, reprend l’entreprise en 1951 et développe la ferronnerie d’art, la serrurerie et le commerce des machines agricoles qui commencent à remplacer les chevaux. François Chabin, le père de Clément, continue la tradition en 1984 et s’oriente pleinement vers la ferronnerie d’art et le mobilier. En 2013, son fils Clément lance son activité et perpétue ainsi la tradition du fer forgé et le feu sacré de 4 générations.

Assistante Familiale

Reportage sur le métier d’assistante familiale à Besançon. Le travail consiste à accueillir dans son foyer des enfants, qui pour des raisons majeures, ne peuvent pas demeurer dans leur propre famille.

Une assistante familiale et ses enfants en accueil.

L’Oeil du Viseur

Interviewé sur l’Oeil du Viseur, je détaille la réalisation de cette image issue de la série « le goût du chlore » et reviens également sur l’équilibre délicat entre l’information et l’esthétisation, le « droit à l’image », le corporate et les problèmes de déontologie qui en découlent…

Le goût du chlore