Archives de catégorie : Portrait

Visite privée de l’atelier de Patrick Jouin

Dans le quartier du faubourg Saint-Antoine à Paris, Patrick Jouin conçoit décors de rue – les bornes Vélib’, c’est lui ! – et meubles de demain, comme le nouveau fauteuil Blue Moon.

Les Parisiens croisent tous les jours les œuvres de Patrick Jouin. Créateur des Sanisettes (les toilettes publiques) et des bornes Vélib’, l’homme travaille actuellement sur l’équipement des gares du Grand Paris Express, futur réseau de métro autour de la capitale, et sur le réaménagement de la gare Montparnasse. Rien que ça ! Couramment, il passe d’un gigantesque chantier urbain à la conception de mobilier. Le décor du bar et du restaurant du Plaza Athénée, hôtel cinq étoiles, c’est lui. Celui du Jules Verne, table perchée au deuxième étage de la tour Eiffel, aussi. Tout comme le nouvel écrin parisien du joaillier Van Cleef & Arpels. Il a choisi d’installer ses locaux dans le faubourg Saint-Antoine, ancien quartier des métiers du bois et du meuble où flotte encore l’âme du vieux Paris. Là, il partage son temps entre ses deux agences : Patrick Jouin ID, spécialisée dans les objets et le mobilier, et Jouin Manku, pour le design d’espaces, créée en 2006 avec son associé Sanjit Manku. Pour atteindre son studio, il faut emprunter un petit passage, traverser une cour, grimper un escalier dérobé. Dans ce lieu anciennement occupé par un ébéniste-doreur-marqueteur, nulles paillettes ni ors. L’agencement est à l’image de ce créateur de 49 ans, humble et enthousiaste, qui privilégie la fonction au style. En 2003, Patrick Jouin a eu un coup de cœur pour l’actuelle salle de réunion baignée de lumière. Il a donc jeté l’ancre entre ces murs, sur un étage d’abord puis sur deux. Un vrai changement pour celui qui a commencé à travailler dans sa cuisine avant de rejoindre un ancien atelier de couture du Sentier. Suite

Texte. Vanessa Zocchetti pour Le Parisien Magazine.

Bernard Stiegler, penser les lieux et les liens

Depuis le petit village d’Épineuil-le-Fleuriel, dans le Cher, le philosophe Bernard Stiegler médite sur l’art d’habiter et approfondit sa réflexion sur les territoires et leur mise en réseau. Portrait pour le quotidien La Croix.

Le fuseau remonte la pente

Créée en 1952, Fusalp, la marque savoyarde de vêtements de ski haut de gamme, s’est relancée sous l’impulsion de sa nouvelle directrice artistique, Mathilde Lacoste.

C’est dans un showroom flambant neuf du 10e arrondissement parisien que Mathilde Lacoste, 46 ans, planche sur le renouveau des lignes Fusalp consacrées au ski. Avec son mari Philippe, l’un des héritiers de la célèbre marque au crocodile, ils cèdent en 2012 leurs parts de la société Lacoste au groupe suisse Maus Frères. « Après vingt ans en tant que responsable du développement, je souhaitais trouver, avec mon mari, une marque française à relancer. Après quelques mois de recherche, Fusalp est devenu une évidence. » En 2014, le couple rachète la maison. Depuis, tous deux travaillent à sa renaissance. Suite

Texte. Airy Aubry pour Le Parisien Magazine.

Sneakers story

L’évolution de la sneaker des années 60 à 2010 mise en scène et photographiée pour le magazine Azimut.

Sneakers story

mannequins : Lola et Basile – stylisme : Virginie Savona – retouche/graphisme : Christophe Hermellin – Studio 1001 Vues

Arthur Guérin-Boëri

Arthur Guérin-Boëri est champion du monde CMAS d’apnée dynamique sans palmes. Le 09 août 2013 à Kazan, il a nagé sous l’eau durant 3 minutes et 55 secondes parcourant une distance de 200 mètres.

Arthur Guérin-Boëri

Arthur Guérin-Boëri à l’entraînement au centre nautique de Nogent-sur-Marne.

Arthur Guérin-Boëri

Entraînement d’apnée de la ligne compétition du comité départemental du Val-de-Marne en novembre 2013. Arthur enchaîne des longueurs de 50 mètres avec un temps de récupération très court.

Sarah Ourahmoune

Sarah Ourahmoune, championne du monde 2008 de boxe anglaise, au Boxing Beats d'Aubervilliers.

Sarah Ourahmoune, championne du monde 2008 de boxe anglaise, au Boxing Beats d’Aubervilliers.

Le hameau du Bouvray

Le hameau du Bouvray est un « village-test » situé en bord de Seine à Orly. Le département du Val-de-Marne, la région Ile-de-France et l’Europe y financent des maisons en bois pour 17 familles roms. 75 personnes ont été choisies parmi des habitants de bidonvilles insalubres pour venir s’installer sur un terrain prêté par la mairie. Les familles accueillies s’engagent à scolariser leurs enfants. Le projet s’étend sur 3 années au terme desquelles les Roms devront avoir trouvé un travail et un logement.

Hameau du Bouvray

Des personnes qui ne font pas partie du programme mis en place viennent visiter des proches.

La famille Constantin prépare un barbecue.

La famille Constantin revient de la Seine où les enfants ont été se baigner.

Eva pose avec ses enfants Fabritio et Lorena.

Nelu, le doyen du lieu et ses petits-enfants : Lorena et Fabritio.

Alexia Fabre & Frank Lamy

Portrait d’Alexia Fabre et Frank Lamy, conservatrice en chef et chargé des expositions temporaires au MAC/VAL (Vitry-sur-Seine), commissaires de la Nuit Blanche 2011.

Alexia Fabre et Frank Lamy, conservatrice en chef et chargé des expositions temporaires au MAC/VAL (Vitry-sur-Seine), commissaires de la Nuit Blanche 2011.

David Jisse

David Jisse est auteur, compositeur, interprète. Il est le directeur de La Muse en Circuit, centre national de création musicale basé à Alfortville.

David Jisse, directeur de La Muse en Circuit